Le Sherwood Parc

30 octobre 2017 , dans Banlieue
0

Quand nous allons en Auvergne l’été, les enfants adorent aller faire de l’accrobranche.

J’avoue que je ne savais pas qu’il était possible d’en faire en Ile-de-France avant de découvrir le Sherwood Parc.

J’ai profité des vacances de la Toussaint pour y emmener Louise et Lucien. En plus de leur faire prendre l’air, je me suis dit que cela leur permettrait de se dépenser.

Ce parc d’attraction et de loisirs se situe dans le Val d’Oise. Nous y sommes allés en voiture mais il est également possible d’y aller en train au départ de la gare du Nord. C’est toujours bon à savoir car tout le monde n’a pas de voiture.

Comme j’étais seule avec eux, j’ai pris l’option de ne pas faire de parcours afin de pouvoir les aider « au sol ».

Les parcours sont nombreux et accessibles aux enfants à partir de 1 mètre. Les plus faciles sont à hauteur de parents ce qui permet d’aider ses enfants (notamment à mettre la poulie pour la tyrolienne qui est clairement la chose la plus compliquée). D’autres parcours sont réservés aux enfants mesurant entre 1,10 et 1,40 mètre.

Lucien a 5 ans et mesure 1,11 mètre et comme il a déjà fait de l’accrobranche plusieurs fois, j’ai fait la bêtise de le faire commencer par un parcours trop haut. Il s’était entrainé sur un parcours d’initiation (chose obligatoire après avoir vu une vidéo de présentation et écouté les directives d’un membre du parc). Sauf qu’il a un peu paniqueé et que du sol, je ne pouvais rien faire pour lui à part le rassurer. J’ai bien cru qu’il allait arrêter. Et puis finalement il s’est ressaisi, a écouté les conseils d’un chevalier (il y a beaucoup de personnel dans tout le parc pour aider, c’est vraiment top) et a terminé le parcours.

Si vos enfants n’ont pas envie de faire de l’accrobranche, il y a beaucoup d’autres choses à faire au Sherwood Parc : un super parcours qui se fait sans baudrier, une fun box (labyrinthe perché), des structures gonflables et un labyrinthe. D’autres activités disponibles sont payantes comme le poney par exemple (malheureusement réservé aux enfants de moins de 7 ans, Louise était un peu déçue), la randonnée en attelage ou encore du pain ball, du laser ball, du quad ou du tir à l’arc ou à l’arbalète pour les plus grands (toutes les infos sont ici).

Les enfants ont passé une super journée et se sont éclatés, vraiment. Les parcours ne sont pas toujours faciles, notamment parce que le mousqueton de la ligne de vie n’est pas évident à passer sur les câbles.

Nous avons déjeuné sur place. Il y un espace snack qui propose pizzas, frites, glaces et boissons. Si vous voulez éviter de faire la queue ou de dépenser de l’argent, sachez que vous pouvez également emmener votre pique-nique. Et il y a même des casiers à l’entrée du parc si vous souhaitez déposer des affaires pendant que vous faites les parcours.

N’oubliez pas d’habiller vos enfants confortablement et avec des bonnes chaussures (les jupes et les chaussures ouvertes sont interdites). Vous pouvez également emmener si vous le souhaitez des gants – type gants de jardinage – pour protéger les mains. Le parc en vend également si besoin (2 euros la paire de mémoire).

Les enfants m’ont demandé qu’on y retourne au printemps et cela sera avec grand plaisir car j’ai vraiment trouvé ce parc super.

Informations pratiques 

A partir de quel âge ? Plus que l’âge, c’est la taille qui est importante. Les enfants sont admis sur les parcours à partir d’un mètre. 

Combien ça coûte ? Tous les tarifs sont .

C’est où ? Chemin des Rouliers, 95270 Viarmes

On y va comment ?  en voiture ou par le train au départ de la gare du Nord (lignbe de train H – arrêt gare de Luzarches)

C’est ouvert quand ? ouvert les mercredis, week-ends, jours fériés et tous les jours pendant les vacances scolaire de la zone C (plus d’infos ici). Attention, le parc ferme après les vacances de la Toussaint et ré-ouvre au Printemps. 

PAULE

Paule vit à Colombes dans le 92.
Rédactrice du blog By Paulette, elle est la maman de Louise 8 ans et Lucien 5 ans.

There are no comments yet. Be the first to comment.

Laisser un commentaire