« On Air » au Palais de Tokyo

10 novembre 2018 , dans Monuments et lieux incontournables, Visiter
0

S’il est un musée où mes enfants vont comme s’ils allaient en récréation, c’est bien le Palais de Tokyo.
En effet, c’est un des seuls endroits où ils demandent à aller sans que je le suggère. C’est dire à quel point il est à part.

Nous essayons de voir chacune des expositions qui y sont présentées.
Ainsi, après avoir adoré l’exposition Enfance,  nous n’avons pas tardé à aller voir l’exposition « on air » de Tomas Sarraceno.

Il s’agit d’une exposition riche et variée qui traite du sujet de l’air en général, de sa place dans l’art mais aussi dans notre quotidien. Au travers d’une observation attentive, l’air devient donc pour le spectateur de l’exposition un objet de curiosité.

L’artiste met en lumière les particules fines comme un spectacle qui se joue au dessus de nos têtes sans que l’on y prête attention. L’air fait par exemple bouger des structures, (Structures arachnéennes, en papier, en miroirs…) structures qui grâce à des jeux de lumières produisent des effets toujours différents.

On comprend très vite que l’artiste a puisé son inspiration dans le monde animal, végétal mais aussi dans l’observation de l’espace, très présent tout au long de l’exposition.

La première partie de l’exposition est très atypique car elle donne à voir de gigantesques toiles d’araignées. (si vos enfants sont fans de Spider man c’est le moment … 😉
La grande salle des ballons est ce que nous avons préféré durant l’exposition : grâce à un système ingénieux, on assiste à un spectacle fascinant de « air writing » autrement dit, des ballons qui écrivent sur le sol au seul contact de l’air.

Nous avons aussi adoré l’aéroscène : œuvre collective géante, semblable à une mongolfière, qui consiste en l’assemblage et le collage de sacs plastiques et dans laquelle il est possible de pénétrer.

Nous n’avons pas vu le temps passer et sommes restés une heure 30 sans jamais regarder l’heure…

Je regrette toutefois que l’une des salles (certainement la plus attractive et surprenante de l’exposition) ait un accès restreint.  Dans cette salle, si vous avez la chance qu’il y ait peu de monde. ou bien si vous avez la patience d’attendre, vous pourrez traverser cet espace semblable à une toile d’araignée géante.
De notre côté, nous n’avons pas souhaité attendre.

 Au travers de l’exposition « on air » Tomas Sarraceno réalise une exposition à mi chemin entre l’art et les sciences physiques et nous l’avons trouvée très réussie, presque onirique.

Bon à savoir : une partie de l’exposition se déroule dans le noir. 

Informations pratiques

C’est ou ? 13, avenue du Président Wilson 75116 Paris

On y va comment ? Métro : Ligne 9, stations Iéna et Alma Marceau

Ça coûte combien ? Plein tarif : 12 euros, gratuit pour les enfants.

A partir de quel âge ? 6/7 ans.

C’est jusqu’à quand ? Jusqu’au 06/01/2019.

Plus d’informations en ligne

LAUREEN

Laureen vit à Asnières. Rédactrice du blog Le bruit et la douceur et plus connue sous le pseudo Happycheriskids, elle est la maman de Sam 9 ans, Rose 7 ans et Elie 1 an.
There are no comments yet. Be the first to comment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.