Van Gogh à L’atelier des Lumières

19 mars 2019 , dans Musées et expos, Pour tous, Visiter
1

Depuis le 22 février dernier on ne parle que de cette exposition et elle est numérique : « Van Gogh la nuit étoilée » à l’Atelier des Lumières.
Je voulais y emmener les filles pendant les vacances mais à chaque fois que je pouvais, c’était complet, donc premier conseil : faites comme nous et prenez vos billets bien à l’avance par internet pour un horaire précis.

Déjà le lieu est très sympa, ce fut une fonderie très réputée de 1835 à 1929, de là jusqu’en 2000 ce fut une entreprise de machine-outils puis l’entrepot fut vide jusqu’en 2013 avant de devenir un centre d’art numérique. L’Atelier des Lumières a ouvert ses portes en avril 2018 .

Le concept : des expositions d’art immersives réalisées à partir de milliers d’images d’oeuvres d’art numérisées, diffusées en très haute résolution et mises en mouvement au rythme de la musique pour dérouler un scénario plein de poésie grâce à une technologie bien particulière.
Les oeuvres sont projetés et animés sur les murs et les sols… Et wahou!

Un peu moins d’un an après Klimt, c’est l’exposition numérique Van Gogh qui prend place dans ce lieu dément.

Un voyage incroyable au coeurs des oeuvres de Van Gogh, suivant son évolution et les différentes étapes de sa vie (on retrouve une citerne au centre de l’Atelier où les célèbres toiles sont représentées dans leur intégralité avec des commentaires et le musée).
Nous avons fait un grand tour puis nous nous sommes assises par terre à coté de la citerne pour profiter pleinement.  On ne se rend pas bien compte sur les photos mais c’est gigantesque et très prenant.

J’ai été subjuguée, sans voix et envahie d’une grande émotion. Tellement que j’en ai eu les larmes aux yeux.
Les filles ont réagit de manières différentes : Isadora est restée bouche-bée, Olympe était émerveillée et très excitée « c’est trop génial d’être dans les tableaux de Van Gogh et de les toucher » car elle se levait régulièrement pour tenter d’attraper une fleur ou toucher un visage, quant à Freyja, elle n’était pas du tout rassurée par la pénombre et la musique assez forte au début puis elle a pris beaucoup de plaisir devant les animations, les couleurs etc…
Bref, ce fut un réel coup de coeur.

Nous avons vu Van Gogh deux fois et avons également regardé les programmes courts qui sont « projetés » de la même manière : Japon Rêvé (une plongée dans des oeuvres japonaises/dans le japon de l’imaginaire commun: la danse des lanternes la mer de grande vague d’Hokusai sont assez subjuguantes) et Verse (un voyage dans le cosmos, visible également au Studio).
Au final, nous y avons donc passé presque 2 heures.

Vous l’aurez compris, nous avons été conquises.
Un seul conseil donc, quelque soit votre âge : courez-y! (en même temps vous avez jusqu’au 31 décembre!).

Informations pratiques

A partir de quel âge? plutôt à partir de 3 ans mais vous pouvez tout à fait y aller avec des enfants plus jeunes.

Combien ça coûte ? Plein tarif: 14,50€ / tarif senior (+ de 65 ans): 13,50€ / tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi, porteurs d’une carte d’invalidité, porteurs du pass Education): 11,50€ / tarif jeune (5-25 ans): 9,50€ / tarif famille (2 adultes + 2 jeunes de 5 à 25 ans): 42€ / moins de 5 ans: gratuit.

C’est où ? L’Atelier des lumières – 38 rue Saint Maur – 75011 Paris

On y va comment ? en métro ligne 9 (Voltaire, Saint-Ambroise), ligne 3 (Rue Saint-Maur), ligne 2 (Père Lachaise), en bus numéros 46 – 56 – 61 – 69

C’est ouvert quand ? Tous les jours. Du lundi au jeudi de 10h à 18h, les vendredis et samedis de 10h à 22h et les dimanches de 10h à 19h.

Plus d’informations sur le site

ASTRID

Astrid vit à Saint-Maur-des-Fossés (94). Rédactrice du blog La reine de l'iode, elle est la maman de 3 petites filles âgées de 8 ans, 7 ans et 3 ans.
There are no comments yet. Be the first to comment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.